24 mars 2017

A défaut de peindre... on "Pousse du plomb"

C'est un peu le calme plat sur la table de peinture... mais tout le contraire sur la table de jeu. Histoire d'animer le blog, je partage avec vous quelques photos (merci Alex) de notre partie "test" Bolt Action/Konflikt47.


Cette règle très amusante nous a fait penser aux parties de 40K de notre adolescence. Le système d'activations +/- aléatoires, les tirs d'opportunités et la simplification de plusieurs résolutions constituent une évolution réussie de ce type de moteurs. La preuve : plusieurs armées sont maintenant en cours de constitution parmi notre groupe de joueurs !



Ci-dessus, les armées allemandes attendent la déferlante russe qui a bien du mal à avancer sous le feu de l'ennemi (cfr. ci-dessous).


Par ailleurs, notre campagne Frostgrave continue en parallèle. Nous en sommes à la moitié du livret "Seigneur liche" avec des parties à 4 joueurs. Ci-dessous, le centre de la table couvert de murs et autres brouillards magiques.



Les parties sont toujours remplies de moments "cinématiques", comme ici lorsqu'une magicienne de Slaanesh se fait couper en tranches par un héros fantastico-romain sorti du brouillard.

Jouer en campagne est notre façon favorite de pousser du plomb... nous pensons déjà à la suivante. Pourquoi pas avec du Saga ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire