07 avril 2017

La 1ère bataille de Newbury (1643)

Voici un scénario complet pour rejouer la 1ère bataille de Newbury (1643) avec les règles Hott (très) légèrement adaptées à la guerre civile anglaise. Il sera testé dans les prochains jours, attendez-vous donc à quelques photos et possibles adaptations dans un futur billet.

Contexte historique 


Depuis le début de la guerre civile anglaise il y a un an, les armées royalistes volent de succès en succès. En réaction à ceux-ci, une armée parlementaire se rassemble sous le commandement d'Essex et marche sur Londres à la rencontre des troupes restées fidèles à la couronne. Bien que fort fatigués par de longues marches et un ravitaillement défaillant, le 15 000 hommes d'Essex se sont fort bien déployés et prêts à recevoir l'attaque des royalistes le 20 septembre 1643. Ceux-ci, commandés par le Roi Charles Ier en personne n'ont pas de véritable plan de bataille. Il s'en suit une série de combats non-coordonnés sur différents points de la ligne de front. Une étendue dégagée sur l'aile gauche royaliste est le théâtre de nombreuses charges du Prince Rupert alors que le flanc droit, dont le terrain est très découpé, ne permet que peu de manœuvres. Les hommes du jour sont les "Trained bands", des "gardes bourgeoises" locales gardées en réserve par Essex. Bien qu'ils n'ont encore jamais combattus et malgré un feu de l'artillerie parlementaire, ils repoussent coup sur coup les régiments d'infanterie et de cavalerie. Finalement, l’organisation d'Essex fait basculer la journée à son avantage. La route de Londres est ouverte aux vainqueurs qui sont accueillis en héros dans la capitale.

Le héros du jour est le Vicomte de Falkland qui n'est autre que le secrétaire d'état du roi. Désespéré par les ravages de la guerre civile et ne croyant plus à la paix, il  a revêtu ses plus beaux habits et choisi de s'avancer à découvert de façon délibérément suicidaire face à l'armée parlementaire... un monument à sa mémoire orne aujourd'hui le champ de bataille.


Ordres de bataille

Le détail et la répartition des armées en présence -comme toujours pour la guerre civile anglaise- sont assez flous. Vous trouverez ci-dessous mon interprétation qui doit être prise comme une "proposition ludique".

Royalistes - Charles Ier/Rupert - (74 AP attaquant)

Centre (Byron)       
1    Knight (G) @2 AP
1    Knight @2 AP
2    Artillery @6 AP
2    Shooters @4 AP
4    Spears @8 AP
1    Riders  @2 AP
   
Aile gauche (Rupert)       
1    Hero (G; C-in-C) @4 AP
3    Knights @6 AP
3    Riders @6 AP
2    Shooters @4 AP
2    Spears @4 AP
4    Warbands @8 AP

Aile droite (Vasavour)       
1    Knight (G) @2 AP
4    Shooters @8 AP
2    Spears @4 AP
2    Lurkers @2 AP
1    Riders @2 AP

Parlementaires - Essex - (73 AP défenseur)

Centre (Skippon)       
1    Riders (G) @2 AP
1    Artillery @3 AP
4    Shooters @8 AP
4    Spears @8 AP
6    Hordes @6 AP
   
Aile gauche (Middleton)       
1    Knights (G) @2 AP
2    Knights @4 AP
2    Spears @4 AP
3    Shooters @6 AP
1    Riders @2 AP
2    Lurkers@2 AP
       
Aile droite (Essex)       
1    Behemoth (G; C-in-C) @4 AP
1    Behemoth @ 4 AP
3    Knights @6 AP
2    Spears @4 AP
2    Shooters @4 AP
2    Beasts @4 AP

Carte et zones de déploiement (table de 180cm X 90 cm pour du 28mm)

Pour en savoir plus

Le site "British battles" donne un bon compte-rendu avec de nombreuses illustrations. Les amateurs de la guerre civile connaissent déjà le projet BCW. Voici les liens sur les pages relatives à 1st Newbury : la bataille et les ordres de bataille. Par ailleurs, Osprey a publié un fascicule qui a l'avantage d'être facile d'accès mais qui donne le sentiment que l'on en sait beaucoup sur le déroulement de la bataille alors que les sources fiables sont en réalité très limitées.

24 mars 2017

A défaut de peindre... on "Pousse du plomb"

C'est un peu le calme plat sur la table de peinture... mais tout le contraire sur la table de jeu. Histoire d'animer le blog, je partage avec vous quelques photos (merci Alex) de notre partie "test" Bolt Action/Konflikt47.


Cette règle très amusante nous a fait penser aux parties de 40K de notre adolescence. Le système d'activations +/- aléatoires, les tirs d'opportunités et la simplification de plusieurs résolutions constituent une évolution réussie de ce type de moteurs. La preuve : plusieurs armées sont maintenant en cours de constitution parmi notre groupe de joueurs !



Ci-dessus, les armées allemandes attendent la déferlante russe qui a bien du mal à avancer sous le feu de l'ennemi (cfr. ci-dessous).


Par ailleurs, notre campagne Frostgrave continue en parallèle. Nous en sommes à la moitié du livret "Seigneur liche" avec des parties à 4 joueurs. Ci-dessous, le centre de la table couvert de murs et autres brouillards magiques.



Les parties sont toujours remplies de moments "cinématiques", comme ici lorsqu'une magicienne de Slaanesh se fait couper en tranches par un héros fantastico-romain sorti du brouillard.

Jouer en campagne est notre façon favorite de pousser du plomb... nous pensons déjà à la suivante. Pourquoi pas avec du Saga ?

21 mars 2017

Les prochaines figurines à peindre sont prêtes

Le défi ludhibelliste 2017 vient de commencer. Histoire de me donner une chance de bien avancer, j'ai préparé une série de figurines. Je ne promets pas de tout terminer durant la période du défi, mais je pourrai directement piocher dans ce stock sans "perdre de temps" sur le montage.


Ci-dessus, de la guerre civile anglais (Redoubt/Perry) accompagnée par une bestiole Reaper. Les deux photos ci-dessous proposent les dernières figurines du Kickstarter Winter War (Baker). Vous pouvez peut-être identifier des armes de soutien, cavaliers, marqueurs "pin" et autres éléments indispensables.



Tout ce beau monde devrait connaître le baptême du feu sur une table Bolt Action/Konflikt47... un jeu qui fait le buzz parmi le "petit groupe local".

16 mars 2017

"Rogue Stars" : ma bande de C3 du Concord

Depuis le début de cette année, j'ai été monomaniaque et me suis uniquement concentré sur la guerre civile anglaise. Près de 100 figurines d'affilées plus tard, je m'octroie une petite pause avec une bande destinée à tester "Rogue Stars". Elle est constituée de 6 figurines de fantassins C3 et d'un drone (figurines Warlord).


Jusqu'à présent, ce sont les seules figurines que j'ai achetées en 2017... et je compte bien continuer à vider mon stock avant de céder à de grosses tentations.

14 mars 2017

Une dizaine de figurines pour la guerre civile anglaise (ECW - 28mm)

Et hop ! On continue le projet "guerre civile anglaise" et les photos moches. Ce coup-ci, c'est avec une nouvelle unité d'infanterie anglaise : soit deux socles de tireurs (Warlord) complétés de deux éléments de piquiers (Redoubt).



Je découvre que mon compteur annuel est déjà à 279 marius pour 2017... quand je pense que j'ai péniblement atteins les 182 marius pour les 12 mois de 2016. J'espère continuer sur la même lancée le reste de l'année. Je me demande bien quel sera l'impact du défi ludhibelliste qui commence demain...

09 mars 2017

Le blogurizine 25 est paru !

Le E-(fan)zine est disponible gratuitement ici
Près de 150 pages dédiées à notre hobby vous attendent.

http://blogurizine.canalblog.com/

Bonne lecture !

07 mars 2017

Nouveau "Défi Ludhibelliste Peinturlurliste" (DLP) : à vos pinceaux

Cela devient une petite tradition de la blogosphère figurinistique : Lee et consort ouvrent une nouvelle saison du Défi Ludhibelliste Peinturlurliste (DLP). Celle-ci portera du 15 mars au 15 juin 2017.

http://defi-ludhibelliste.blogspot.be

Pour rappel, le but de la manœuvre est simplement de se motiver et de partager nos créations/avis/commentaires "comme si" nous étions dans le même atelier. La participation est gratuite et il n'y a rien à gagner... je me lance pour 500 points (soit +/- 200 marius).

Les consignes sont ICI. Et toi, ami lecteur, tu te lances ?

02 mars 2017

Mes projets actuels et futurs : l’éclectisme avant tout !

A mon sens, l'un des moments les plus agréables de notre hobby est celui de la planification. Il consiste à faire le tour de la montagne de plomb, des figurines peintes qui prennent la poussière depuis bien trop longtemps, de l'actualité éditoriale des éditeurs de règles et surtout de ce qui buzz au sein de son groupe de joueurs. La planification permet d'anticiper les moments de jeux entre amis et d'en profiter par avance, alors que tout n'est que projets en devenir. Bref : le bonheur pour pas grand chose. Voici un petit tour d'horizon en ce qui me concerne :

Tout d'abord, je voudrais réduire la montage de plomb. Ce ne sera pas très compliqué car mon stock est actuellement assez modeste. Mes figurines en attente de peinture se limitent à 7 figurines pour Rogue Stars (achetées en 2017), un monstre pour OGAM (acheté en 2016), une cinquantaine de figurines Redoubt pour la guerre civile anglaise (achetées en 2015) et quelques dernières poignées de Finlandais pour la WWII (reçues en 2014). Je ne crois pas trop me tromper en pensant que c'est très réduit en comparaison de ce que mon stock a déjà été. Le tout devrait être bouclé d'ici l'automne.

Le deuxième objectif serait de jouer plus avec mes figurines peintes, en me focalisant sur certaines périodes. Je n’exclus pas mes classique comme Saga, Frostgrave ou OGAM, mais voudrais passer à d'autres choses. Tout d'abord la (W)WWII en utilisant mes Allemands et Russes pour lesquels je dispose également d'un grand nombre de véhicules. Bolt Action et Konflikt47 semblent faire le Buzz dans mon groupe de joueurs et seront testées dès ce mois de mars en bonne compagnie. La guerre civile anglaise est également au programme. Tout d'abord avec une version adaptée d'Hott, ensuite avec la règle Victory without a quarter, voire une future version d'art de la guerre. Je compte rejouer la bataille de Newbury (1643) dès avril avec près de 300 figurines 28mm peintes ces dernières années. Je regrette aussi de posséder et de ne pas faire grand choses avec mes figurines de plus petites tailles pour la guerre Iran/Iraq (6mm), les Malouines et la deuxième guerre mondiale (15mm). J'aimerais trouver un système générique "moderne" qui me permettent d'en profiter facilement sans chagner de règles pour chaque période. Nordic Weasel pourrait être la solution.

Du côté des achats de figurines, j'imagine que les futures parties que j'évoque ci-dessus vont demander quelques dépenses. Probablement pas grand-chose, mais il manque toujours l'un ou l'autre élément pour finaliser un scénario. Je constate déjà que j'aurai "besoin" de quelques figurines de Finlandais "Weird" pour Konflikt47 et une trentaine de cavaliers pour la guerre civile anglaise. De quoi m'occuper quelques temps après l'automne... et de se demander dans un an "quels sont mes projets figurinistiques ?".

28 février 2017

Ma tendre me connait "trop" bien...

... la preuve, je viens de recevoir "The Iran-Iraq war : the battle for Khuzestan" publié par Helion Press. Il y a près de dix ans, j'étais fort déçu du manque de littérature disponible sur la guerre Iran/Irak. Les choses ont bien changé depuis (actualité oblige), notamment grâce à la collection "Middle East @ War" d'Helion Press.


Ce volume de plus de 80 pages est richement illustré et constitue une excellente source (entre autres) pour les pousseurs de figurines. A ce titre, certains se souviennent peut-être d'un ancien projet 6mm relatif au conflit... qui traine depuis dans mes tiroirs (faute de règles satisfaisantes). Ne serait-il pas temps de le sortir de son mutisme avec par exemple un système de Nordic Weasel ? La réponse dans un prochain billet qui détaillera mes projets en cours et futurs. A bientôt !

23 février 2017

Les dernières figurines à peindre... (ECW/Hott)

Voici les 14 dernières figurines "en stock" du projet Hott : une unité d'infanterie constituée de deux éléments de piquiers (Redoubt) et de deux de mousquetaires (Warlord). Du très classique que j'espère terminer dans le courant de la semaine prochaine.


Cependant, ce ne sont certainement pas mes dernières pour la "guerre civile anglaise". Et pour cause, je voudrais rendre mes armées jouables à Victory Without a Quarter. Cette règle va me demander de peindre une soixantaine de figurines complémentaires (essentiellement des plaquettes de commandement et des marqueurs). C'est le temps à payer pour pousser du plomb sur une règle spécifique au conflit et visiblement très "fun".

21 février 2017

Un peu de tout pour l'ECW 28mm (artillerie, clubmen, ...)


Comme vous le constatez, je continue a bien progresser sur mon projet "Guerre Civile Anglaise - Hott" 28mm. Par contre, du côté de la qualité des photos, il y a encore du chemin à faire (hum, hum...). Bref, vous trouverez ci-dessous "un peu de tout" pour compléter les armées en cours de finalisation.

Tout d'abord, un élément de "Clubmen", soit des civils bien décidés/obligés de défendre leur ville à l'approche des armées en maraude (Redoubt). Il est accompagné d'un élément d'embusqués réalisé avec des "restes de grappes" Warlord.



Ci dessous, un très belle pièce d'artillerie en cours de déploiement (Perry)... et deux éléments d'enfants perdus.


Prochaine étape : un nouveau et dernier (!) régiment d'infanterie.

16 février 2017

On continue avec la guerre civile anglaise...

J'ai rassemblé ce qui trainait dans mon matos "Guerre civile anglaise" (ECW). Je me retrouve avec une magnifique pièce d'artillerie en mouvement (Perry), un élément de clubmen (Redoubt) ainsi que des enfants perdus. Ceux-ci sont des détachements de volontaires issus des différents bataillons de l'armée. Ses membres visent de grosses primes et un avancement rapide en échange de missions à très gros risques... à Hott, ils seront alignés comme Shooters/Tireurs ou Warbands/Guerriers selon les scénarios.






J'espère les peindre rapidement car ils seront suivis par une dernière série ECW avant une pause bien méritée.

14 février 2017

Dragons et autres cavaliers pour la guerre civile anglaise (28mm - ECW)

Les cavaliers présentés la semaine dernière sont maintenant terminés. La première photo contient 3 éléments Perry en métal, la deuxième des Warlord en plastique et à monter.




Je ne suis pas très doué pour peindre des chevaux en 28mm... j'ai donc essayé tout au long du projet plusieurs techniques pour des résultats finalement assez similaires. Mais bon, le regard se focalisant généralement sur les cavaliers, "cela passe".

Encore un petit effort (2 séries à peindre) et je peux planifier une belle partie de 3 corps vs 3 de corps sur un scénario historique.

09 février 2017

Après l'infanterie... un peu de cavalerie (ECW 28mm)

Les armées de la guerre civile anglaise contenaient toujours de forts contingents de cavalerie (et a contrario très peu d'artillerie). Dès lors, il est indispensable que je gonfle encore un peu mes éléments de "montés". Voici donc le prochain "batch" qui vient de rejoindre l'établi :


A premier plan, vous identifiez 3 éléments de Dragoons "Perry". C'est de l'infanterie montée de qualité généralement médiocre sur le champ de bataille... mais très utile dans la "petite guerre". Au deuxième plan, des Warlords comprenant un élément de Horses. Ces derniers sont des cavaliers en cuirasses qui forment le gros des corps montés anglais de l'époque.

Après cette série, je peindrai des éléments plus "exotiques" avec de l'artillerie, des enfants perdus et autres clubmen. Vivement la suite !

07 février 2017

ECW 28mm : un régiment de plus

Et bien voilà : un régiment de plus peut patienter dans le stock "guerre civile anglaise". J'avoue être très content du résultat... même si encore une fois, mes photos ne les mettent pas à leur avantage.



Il est principalement constitué de figurines Redoubt armées de piques North Star sur socles Warbases. Le drapeau provient de chez Wargames Designs. Prochaine étape : de la cavalerie !

02 février 2017

English Civil War miniature rules - Hott adaptations

Introduction

"Hordes Of The Things" (Hott) is a generic miniature rules not intended for any particular historical/fantasy period. Very intuitive and easy of access, it is not considered as simplistic as it may seems on a first look. A small army can be build with as few as 40 miniatures. A quite dynamic fan(aticus) base supports the rule, exchanging advices and sharing their current projects. Taste it and you will (most probably) like it !

The tiny adaptions proposed below for the English civil war (ECW) should also be fine to depict the continental thirty years war (TYW) which took place at the same period. It is probably the appropriate moment to credit Tim (ECW Hott) and Arindel (TYW Hott) for inspiring the full project. 

ECW/Hott units correspondence

We use the following table to build our armies. As a consequence, the bulk of a force is made of elements of knights, shooters and spears.



Type
Hott
Comment
Pikemen
Spears
About 50% of the infantry of a typical army. Good to challenge enemy units to contact in hand to hand.
Musketeers
Shooters
About 50% of the infantry of a typical army. Good to challenge enemy units to stay in arc of fire.
Lobsters
Behemoth
The very few parliamentarian heavy cuirassiers wearing full armor. Only vulnerable when outmaneuvered.
Horse
Knights
The "standard" cavalrymen of the period. Some wearing armour. Able to use fire at close range and charge the ennemy.
Forlorn hope
Shooters
Converged volunteers to form "enfants perdus" units. May also be represented by "warbands" if relevant.
Elite cavalry
Hero
Romantic view of prominent officer and his retinue who can do the difference on their ones.
Dragoons (mounted)
Riders
Less brutal mounted units usually deployed on the flank of the army or in reserve to pursue routing ennemies.
Dragoons (dismounted)
Lurkers
Troops on foot, usually sent in front or on the flank of the army to disturb enemy progresses on the field.
Cornish infantry
Warband
Correspond to the romantic vision of the royalist Cornish infantry. Proposed by Ph. Barker.
Clubmen
Hordes
Depicts hasty enrolled local infantry or clubmen defending their cities from the various raiding armies.
Canons
Artillery
Represents all types and calibres available for the period. Should be limited to a very few elements.









Infantry units are generally made of 2 elements of spears (into the centre) and 2 of shooters (on both flanks). Other variations are useful to add some variety. Personally, I like to field a single large infantry unit of 2 shooters and 4 pikes. Musketeers elements may also be field separately as "commanded shot" units. We usually tend to represent a cavalry unit by 3 elements and field artillery elements disseminated.

Of course, the Hott system is so flexible that you should never hesitate to use your own interpretations. Armies can be more romantic with assassins (sneakers) and fierce black coated preachers (clerics) or even supported by fantastic witches on brooms (flyers) or the like. Have a look to "Avalon burning" range from Eureka to get more "fantasy" inspirations.

  

 

Home rules for ECW

Pike and shot formation

Infantry units are divided into pikemen (Spears) and musketeers (Shooters). To encourage players to use historical formations and relevant fighting results, we have slightly modified the combat outcomes for Knights. You should now read : "Destroyed by behemoths, or by artillery or magician they have moved into contact with this bound, or by shooters adjacent and forming a group with spears the have moved into contact with this bound, or if in bad going. If not, recoil".

Commanded shot

We represent "commanded shot" units by... shooters. They cannot join "pike and shot" formation during the course of the battle. However, they may move 300p instead of 200p (like v1 Hott shooters).

March moves into big battles

In big battles we have found that a victorious flank command can't really move quickly enough to exploit its success and support the rest of the army. So in big battles elements we allow elements to  march move. That is, and element, or group of elements, can make multiple moves, so long as no move after the first starts, ends or goes within 600p of an enemy element. Normal PIP costs apply for each move (this is a copy/past from Alan Saunders website).


Dismounting dragoons 

During ECW, "Dragoons" correspond to mounted musketeers moving on horse but fighting on foot. Their horses were of questionable quality but the dragoons proved to be useful during skirmishes/raid and flank covering duties. To represent this, if in bad going, once per battle, an element of Riders may dismount as an element of Shooters at the cost of 1 PIP. A Shooters element may not "revert" to Riders during the course of a battle.