01 février 2013

Encore du Russe WWII 28mm

Voici encore quelques figurines de stalinistes. Ce sont probablement les dernières avant quelques temps (en figurines comme en tout, il faut savoir varier les plaisirs). Tout d'abord, un porte drapeau et un Raspoutine plus vrai que nature de chez The Assault Group. Merci à Alex et à Elianeke pour celles-ci.


Ensuite, trois cavaliers WestWind. Autant dire que j'ai définitivement abandonné l'idée de réussir mes photographies.



Le stock acheté à Salute commence à sérieusement se réduire. Prochainement, je compte m'attaquer à mes Skraelings pour Saga, avant de probablement changer d'échelle. 

EDIT : A la demande générale de Phil et de d' El Frances, j'ai remplacé les photos par des prises de vue "en journée".

6 commentaires:

  1. J'aime beaucoup! Dommage que les photos soient un peu sombre, car les figurines sont absolument magnifiques, très beau travail!
    Phil.

    RépondreSupprimer
  2. Ah Raspoutine, ça me rappelle une chanson des Boney M !
    Bravo pour tes figurines même si on voit que le soleil se fait rare sur le plat pays ;)

    RépondreSupprimer
  3. Hello,
    Merci pour les messages.
    Voilà, j'ai remplacé les photos par quelque chose d'un peu plus correcte.
    A bientôt !
    Benoit

    RépondreSupprimer
  4. Un pope chez les staliniens, c'est vraiment du weird !
    C'est très joli, si les skraelings sont aussi beaux ça promet.
    V

    RépondreSupprimer
  5. @Durutti : Tu veux en savoir plus ? Voici l'explication dans mon univers Weird...

    "Depuis 1928, les orthodoxes russes ont été impitoyablement persécutés par Staline. Rien qu’en 1937, 85 000 prêtres ont été abattus par les hommes du « secrétaire général du parti communiste ». En quelques années, le nombre d’églises est passé de 30 000 à 500. Cependant, dès le déclenchement de l’opération Barbarrossa, un soudain rapprochement entre Staline et les orthodoxes a vu le jour.

    Certains ont vu dans cette tolérance subite une alliance destinée à rallier les croyants sous la bannière rouge. A contrario, d’autres –sans doute mieux informés- y ont lu l’intérêt des bolchéviques pour les héritiers de Raspoutine. Les arcanes de ce grand démonologue ont étés conservées par les popes qui sont maintenant prêts à réveiller les féroces créatures qui dorment dans l’espace temps…"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer