06 janvier 2011

La bataille de Barrosa – 5 mars 1811

Dans le cadre de l'APO en cours, voici un modeste article sur la bataille de Barrosa. Une reconstitution de celle-ci avec les règles Lasalle sera présentée par le club des compagnies d'ordonnance à la convention Dice in Town le 19 février à Thuin (Belgique - frontière française).

Depuis plus d'un an, le maréchal Victor assiège sans succès le port de Cadiz. Il dispose de 25 000 hommes face à une garnison de 20 000 espagnols et 5 000 anglais. Les alliés remarquent en début 1811 que le corps ennemi se trouve isolé à la suite du départ de Soult pour le Portugal. Profitant de l'aubaine, une action est planifiée. Un fort contingent anglo-espagnol sous les ordres de La Pena doit quitter Cadiz par la mer et débarquer à 100km de là dans le but d'attaquer par surprise les assiégeants. Le débarquement a lieu le 23 février.

Profitant de nombreuses tergiversations de La Pena qui change ses plans à plusieurs reprises, Victor prend l'initiative et tente de piéger les alliés entre la colline de Barrosa et le village de Chiclana. Il bloque la route avec la seule division réduite de Villatte tout en cachant celles de Ruffin et Leval hors de vue et prêtes à surgir.

Comme prévu - et après une longue marche de nuit - les premiers bataillons espagnols reçoivent l'ordre d'attaquer la division française. Plusieurs assauts seront nécessaires avant que Villatte soit contraint de se replier. Cependant, la prise en tenaille n'a pas lieu et les forces anglaises sous les ordres de Graham tiennent la colline de Barrosa. La Pena, en désaccord avec son allié, ordonne de quitter cette position pourtant très avantageuse. Victor réagit directement et déclenche la bataille proprement dite en lançant Leval sur les troupes en mouvement et Ruffin sur la colline maintenant déserte.

Graham réagit promptement sans ordre de La Pena. Il décide de contre attaquer. La brigade Wheatley doit se charger de Leval et Dilkes de Ruffin. Chaque brigade est précédée d'un bataillon léger ayant pour tâche de retarder les français et 10 canons sont placés entre les deux forces.

Côté colline, la première contre attaque est stoppée net par un meurtrier feu français. La deuxième se solde par un duel de tirs à l'avantage de Dilke. Un scénario relativement similaire se déroule sur l'autre flanc. Une deuxième attaque par Wheatley fait craquer le 45ème de ligne et la garde bouscule les hommes de Laval. Les français fuient et la bataille est terminée.


Le général Ruffin, grièvement blessé par un biscaïen est fait prisonnier et meurt à Portsmouth le 15 mai.




Tout au long des deux heures de combats La Pena a refusé d'épauler les anglais avec ses hommes ou de poursuivre les français en déroute. En conséquence, Victor peut continuer à assiéger Cadiz. Dès le lendemain, Graham refuse de continuer à servir sous les ordres de La Pena. 2 600 hommes sont morts à Barrosa le 5 mars 1811...

Mes principales sources : Wikipedia, Pensinsular War, British Battles et History of war.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire