22 octobre 2010

La guerre des sécessions en 6mm

Il y a peu, j'annonçais que mon gros projet 2011 concernera la guerre des sécessions. Loin d'avoir oublié le (W)WWII, j'aime simplement travailler sur deux tableaux en même temps (mes autres projets étant cloturés) : je varie les plaisirs.


1. Le concept

Après les escarmouches sub-tactiques à la Ambush Alley, je souhaite me lancer dans une échelle plus opérationnelle. Mon envie est de jouer les grosses batailles et déplacer les hordes. Ayant apprécié la peinture de mes GHQ, j'ai décidé d'à nouveau assembler tout ça en 6mm. En parcourant le catalogue de Baccus, je suis rapidement tombé amoureux de leur gamme Sécession... je me voyais déjà rejouer Gettysburg et autres batailles dantesques de la guerre civile américaine.

2. Les figurines et les décors
Certains pensent que le 6mm ne permet que de jouer avec des figurines ayant peu de détails. Je les invite à contempler l'oeuvre d'Andreas Hofer ci-dessous. Malheureusement, les autres gammes 6mm (comme le Adler) ne se mixent pas avec les Baccus... c'est du tout ou rien.





Photos piquées depuis le forum Baccus



Côté achats, voici ce dont chaque armée à besoin : 1 "Army pack" (+/- 30 £), 1 "booster" d'infanterie (+/- 15 £) et un autre d'artillerie (+/- 12 £). Je ne compte pas les bonus facultatifs : chariots, blessés, etc.

Pour des décors de qualité, les fabricants ne sont pas légions. Cependant, j'ai repéré les marques Timecast et Total Battle Miniatures qui semblent d'un très bon rapport qualité/prix (surtout comparé aux maisons Baccus). Comme toujours dans ces cas là, seuls les frais de port risquent d'être relativement élevés.

3. La règle

Une règle s'est rapidement imposée : Volley & Bayonet. Fort jouée outre atlantique, elle couvre la période (1700-1890) et a une excellente réputation. Une magnifique table "guerre d'indépendance" en 15mm pouvait d'ailleurs être admirée lors de la dernière convention day à Lille.


Sa 2ème édition vient d'être publiée et est disponible chez Caliver (£ 30). Le support est tel, qu'un groupe de discussion fort bavard yahoo existe (les auteurs de la règle y sont très actifs) et les scénarios de toutes les batailles sur trouvent sur l 'Internet.

L'échelle correspond exactement à ce que je cherchais (1 socle = 1 brigade) et tolère un soclage de 6cmX6cm. Seul défaut, comme à NPOW, les pertes doivent se compter sur une feuille contenant l'ordre de bataille des joueurs.

Euthanasor a fait une critique/analyse très complète de la règle.






Cette photo, tirée du catalogue Baccus montre à quoi ressemble 1 socle carré de 6cm. Que c'est beau !

4. La cersise sur le gateau
Ce n'est pas que tout cela sera disponible à Crisis, mais qu'un sympathique joueur et éminent joueur de Fire&Fury de mon club se lance dans l'aventure avec moi. Comme j'ai toujours eu beaucoup de plaisir à perde face à lui, je ne vois pas pourquoi cela changerait. Il n'y a plus qu'à bloquer une date dans l'agenda pour disputer une première partie !

Mais qui fera l'union ou la confédération ? A l'heure où j'écris ces lignes, c'est encore un mystère.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire