30 mars 2022

Heroquest... ou il n'est jamais trop tard pour peindre des figurines reçues en 1989

C'est en ouvrant une boîte de déménagement il y a quelques semaines que j'ai redécouvert mon vénérable "Heroquest". Je me souviens encore de l’émerveillement ressenti il y a 33 ans lorsque j'ai déballé mon cadeau de Noël. C'est comme si c'était hier. Toutes ces figurines, ces décors... seul le Bard peut expliquer au néophyte pourquoi Heroquest is so great.

Depuis, l'eau à coulé sous les ponts et si je rêve d'y rejouer en famille, pousser des figurines non peintes est devenu un tabou pour les joueurs que nous sommes maintenant. Le défi aidant, ni une ni deux j'ai décidé de consacrer quelques soirées à traiter les 35 figurines de l'époque (enfin 31 car mon aîné à flashé sur Morcar, la gargouille -voir ci-dessous- et deux guerriers du Chaos). Pour peindre ce beau monde en mode speedpainting, j'ai capitalisé sur ma première expérience de la gamme "Contrast". Le résultat est finalement assez convainquant (et sans prétention) pour un jeu de plateau.

Ci-dessus, les héros incarnés par les joueurs et ci-dessous mes figurines préférées de la gamme : trois terrifiants fimirs.


Sauf erreur de ma part, les peaux vertes sont peintes 100% à la "Contrast". J'ai récupéré deux antiques gobelins car deux figurines originales ont malheureusement disparu au fil des ans.



Les morts-vivants d'Heroquest sont tout simplement terrifiants. Ces figurines sont devenues des canons servant encore aujourd'hui d'inspiration à de nombreux sculpteurs. Tout simplement magnifiques.

Tout ce beau monde me rapporte 93 Marius et pas moins de 248 point pour le défi en cours (602/500)... mais surtout la magie d'heures de jeux de figurines en famille.

Pour finir, je ne peux m'empêcher de vous partager la gargouille peinte par mon garçon de six ans. Ce projet à quatre mains est la preuve que la relève est largement assurée (652/500).

En conclusion, ceux qui ayant lu ce billet jusqu'au bout ont compris que celui-ci ne parle pas tant de nostalgie que de transmission de notre passion. Sans oublier un énorme merci aux organisateurs du défi.

03 mars 2022

Quelques achats utiles pour le hobby ?

Peut être bien que oui. Comme beaucoup, je me retrouve parfois avec des peintures mal mélangées ou qui ont tendance à sécher en pot. Souhaitant plus facilement mélanger mes peintures, je viens d'acheter un "vortex mixer"... et je ne suis pas déçu de l'achat.

J'ai pris un modèle TRES bon marché, des billes métalliques et un pot de thinner. J’espérais ainsi non seulement prolonger la vie de mes peintures, mais aussi récupérer des peintures plus anciennes et moins utilisées qui traînent de ci de là (j'ai quelques antiques Citadel de l'époque Coat d'Arms en stock).

Et a priori, ça marche! En particulier pour l'entretien de peinture en bon état. Je n'ai pas encore assez de recul pour le rajeunissement de vielles références, mais j'ai bon espoir que cela donne aussi satisfaction. Si j'arrive à sauver quelques pots, le mixeur sera rapidement rentabilisé!

Si vous voulez en savoir plus, tapez "painting vortex mixer" dans Youtube.

21 février 2022

Me lasserai-je un jour de peindre des figurines pour la guerre civile anglaise?

Il faut parfois savoir être patient... plus de trois ans après le montage, voici deux nouveaux éléments de cavaliers anglais pour la guerre civile. Autant dire que sans le défi, ils seraient toujours en attente!


Ceci étant dit, en regardant cette photo, j'ai vu tellement de corrections à réaliser (notamment sur les chevaux blancs), que je ne suis pas certain de pouvoir les considérer totalement terminées. Quelques retouches s’imposeront en début de bataille. Mais ne gâchons pas notre plaisir, ces figurines Warlords font monter mon compteur de 36 Marius.

A bientôt et belle peinture à toutes et tous.

14 février 2022

Actuellement sur l'établi (Guerre Civile Anglaise et Révolte Simba)

Après les abords de Kisangani, ce sont les plaines du Warwickshire en Angleterre qui sont au programme. Ces figurines se positionnent toujours dans le cadre du 13 défi Lud(h)ibelliste, une initiative décidément bien motivante.

Ci-dessus, une petite poignée de cavaliers Warlords et ci-dessous une grosse pile de guerriers Simbas (Britannia). Seront-ils tous terminés d'ici la fin mars, avant la clôture du défi en cours?


09 février 2022

La colonne "Ommegang" se déploie...

Voici la suite de la colonne "Ommegang" de l'opération dragon rouge (Congo - 1964). Deux véhicules récupérés par la troupe de Mike Hoare, l'homme à la tête des mercenaires qui libérèrent les otages "blancs" lors de la révolte Simba.


Ci dessus, les figurines Warlord, ci-dessous la colonne lors de l'une des nombreuses embuscades tendues par les Simbas.


Tout autre chose, je vais maintenant brièvement retourner à l'époque de Cromwell et m'occuper de guerre civile anglaise...

07 février 2022

Congo 1964 - les mercenaires sont terminés

Les clichés sont moches, mais les figurines sont réussies. Avec 5 jeeps (Britannia), je termine la  force de mercenaires commencée il y a peu

Ces véhicules font partie de la colonne hétéroclite dite "Ommegang" (du nom d'un cortège folklorique bruxellois) qui traversa 1500 km de brousse pour libérer les otages "blancs" à Stanleyville (aujourd'hui Kisangani).


Ci-dessous, les mêmes en action à l'époque...



La suite? Quelques véhicules de plus...

20 janvier 2022

Actuellement sur l'établi...

Histoire de vous prouver que je participe (bien que dans l'ombre) au défi Lud(h)ibelliste en cours, voici un "Work In Progress". Des Jeeps seront bientôt prêtes à franchir les pistes congolaises...


J'espère les terminer avant la fin janvier...